NERVURE

NERVURE

 

La sculpture est pour Pauline un moyen de révéler la valeur des matières. Elle aime évoquer un aspect organique et naturel à travers des matériaux provenant d’une production industrielle.

Les formes, les corps qu’elle façonne à partir de ces matériaux, nient leur fonction originelle, afin d’en libérer leur caractère essentiel. Elle cherche à recréer une masse à partir d’infimes unités, d’exploiter la fragilité de l’élément unique qui devient alors fort et solide dans son accumulation. Montrer la beauté qui peut naître de la quantité et de la répétition. La patience qui lui est alors imposée lors de la création est nécessaire pour comprendre l’énergie et les qualités plastiques des matières.

Pour sa résidence à ASFAP, l’artiste produit une série,

Qui d’écoule de la rencontre entre un matériau instinctif et l’espace blanc aussi bien dans sa couleur que dans sa lumière.

Toujours dans un esprit d’accumulation il était intéressant pour elle de voir se détacher du mur la surface, laisser apparaitre l’espace à travers la sculpture aussi bien grâce au reflet qu’à la transparence, ne créant alors qu’une seule unité entre l’espace et la sculpture.

 

NB: Jusqu’au 10 décembre ASFAP, alors aux allures d’ateliers, reste ouvert au public désireux de découvrir le processus créatif de l’artiste, sur RDV.

 

Pauline GUERRIER
Résidence à partir du 10 novembre 2014
Vernissage le 10 décembre 2014
Exposition du 11 décembre 2014 au 17 Janvier 2015

NB: Fermeture de la galerie du 20 décembre 2014 au 7 janvier 2015

Retour

image-5
image-12
image-15
image-3
image-2